Redéfinie au cours du XXe siècle par Gérald Gardner, la magie Wiccane (ou Wicca) est une pratique spirituelle ouverte qui se base sur les croyances de l’ère païenne préchrétienne. La Wicca prend ses sources dans plusieurs traditions anciennes telles que le druidisme, le chamanisme et les mythologies nordiques, celtiques et gréco-romaines. Très proche de la magie blanche, elle se pratique un peu partout à travers le monde. Cette religion invite ses adeptes à ressentir les énergies à travers la nature, la philosophie et la culture. Riche et diversifiée, la Wicca encourage l’élévation spirituelle et ouvre les portes de la réflexion dans le respect et l’amour de chaque initié. Avez-vous envie d’en savoir plus et pourquoi pas, faire partie de la Wicca ?. Alors vous trouverez dans cet article toutes les informations relatives à cette pratique religieuse et spirituelle.

Qu’est-ce que la Wicca ?

la magie Wicca

Définition et sens du terme Wicca

Le terme Wicca est une contraction des mots anglais « Witch » et « Craft » qui signifient littéralement « Sorcière » et « Art ». En vieil anglais, Wicca signifie tout simplement « sorcier ». Certaines étymologies lui accordent une autre interprétation. Par exemple, Margot Adler associe Wicca au terme indo-européen « wic » qui signifie « soumettre » ou « changer ». D’après certaines sources, une sorcière est alors « une femme habile à imaginer, à soumettre et à changer la réalité ». Ce qu’il faut retenir de ces différentes interprétations qui évoluent avec le temps, ce sont ses liens avec l’Art de la magie blanche et de la sagesse.

Histoire et origine

Selon certains historiens, la Wicca serait l’une des religions les plus anciennes de par ses racines scandinaves. À l’époque, les wiccans étaient essentiellement des druides, des guérisseurs ou des sorciers. Pour pratiquer leur religion et exercer leur pouvoir de guérison, ils utilisaient des pierres, des plantes et des incantations magiques. Naturellement, l’arrivée du christianisme et des religions monothéistes a dissout la Wicca pendant un bon moment.

Considérées comme des incantatrices du Diable, les sorcières wiccanes étaient mal vues et parfois même persécutées. Aujourd’hui, les mentalités changent et la Wicca est même reconnue comme une religion à part entière aux États-Unis. Elle se fait également appeler « néo paganisme » car elle reprend des éléments anciens de l’ère païenne avec une philosophie plus moderne. C’est grâce à quelques ouvrages reconnus que les wiccans ont pu se retrouver autour d’une religion et d’une pratique spirituelle commune. Théoriquement, chaque initié écrit son propre livre des ombres pour un usage personnel. Tel un journal intime religieux, il permet de récapituler toutes les croyances et tous les rituels qui découlent de leur expérience.

Philosophie et croyances Wiccane

 

La sagesse et le savoir

Depuis toujours, la Wicca prône le culte de la nature, du cosmos, des animaux, des êtres humains, mais surtout, de la tolérance absolue. Il n’existe aucune règle stricte ni obligation concernant la pratique de la Wicca. En effet, chaque wiccan est libre de l’exercer selon son mode de vie, en solitaire ou dans un coven (couvent). Les wiccans vénèrent une déesse et un Dieu. Ils correspondent à la lune et au soleil, et à tout ce qui en découle, de la plus petite parcelle de terre à l’univers tout entier. La Wicca n’est pas seulement une religion, c’est aussi une philosophie et un état d’esprit. Au quotidien, les wiccans s’interrogent sur le fondement de la vie et vivent à travers une quête d’épanouissement personnel. La pratique de la Wicca permet de développer trois qualités fondamentales : la sagesse, le savoir, et l’ouverture d’esprit.

 

La magie cosmique

Pour y parvenir, les wiccans apprennent à écouter leur cœur, leur âme et leur esprit. La mention finale du credo wiccan se résume à un seul conseil : « Si nul n’est lésé, fais ce que tu veux ». Autrement dit, les wiccans sont libres de faire ce qu’ils veulent, tant que cela ne dérange personne. Au-delà cette volonté de vivre en harmonie dans le monde, les wiccans croient en l’existence de la magie blanche. Présente en chacun de nous et dans certains objets, la magie wiccane est également appelée la magie cosmique. Pour mieux comprendre, voici quelques exemples de principes phares et de croyances appliquées par les wiccans :

 

les 4 éléments de la magie blanche
  • La célèbre loi du triple retour : À l’instar du karma ou de l’effet boomerang, la loi du triple retour signifie que toutes nos actions seront rendues trois fois. Qu’elles soient positives ou négatives.
  • L’existence de la polarité : L’existence de la polarité correspond à la croyance selon laquelle notre conscience et notre monde seraient bipolaires. Le féminin et le masculin représentent ainsi l’équilibre.
  • La croyance dans les 4 éléments : Si les wiccans prônent le culte de la nature, cela implique l’influence des énergies du feu, de l’eau, de la terre et de l’air sur nos esprits.
  • La réincarnation : Pour les wiccans, la réincarnation est la suite de la vie. Entre la mort et la nouvelle incarnation, les âmes passent par Walhalla, lieu de repos entre les deux mondes.

Dualité divine

Pour les wiccans, la dualité divine représente l’équilibre entre la déesse et le Dieu. Ces polarités complémentaires incarnent l’énergie et la force de la nature. La déesse mère est associée à la lune, qui est l’astre dominant dans la Wicca. Elle symbolise l’amour, la fertilité et l’énergie féminine. Les wiccans la surnomment « triple déesse » car seules trois phases de la lune sont visibles : la lune montante, la pleine lune et la lune décroissante. La nouvelle lune et donc la quatrième phase ne fait pas partie des rites wiccans car elle représente la mort de la Déesse. Cela dit, cette période invite au silence, à la méditation, et à la voyance.

Les représentations de la dualité divine varient d’une culture à une autre. Pour certains, ce sont les dieux celtes Ceridwenn et Cernunnos, pour d’autres ce sont les dieux égyptiens Isis et Osiris. C’est la raison pour laquelle la Wicca est une religion et une pratique des plus tolérantes basée sur la magie blanche. En effet, chacun est libre d’interpréter sa dualité divine comme il l’entend. Pour les wiccans, « Tout est Un » et le Divin se trouve partout, même dans les plantes, les animaux et les objets.

Les célébrations et rituels de la Wicca

Le calendrier wiccan est un mélange entre le calendrier des peuples germaniques et celtiques. À chaque célébration et rituel, les wiccans prennent des notes dans leur livre des ombres comme dans un journal intime. L’année wiccane se rythme par les équinoxes et les solstices qu’on appelle « sabbats » et « esbats ».

Les sabbats

  •  Samhain : Le 31 octobre, les wiccans fêtent Samhain, le jour consacré à la mort de Dieu. Il s’agit d’une partie sombre de l’année et plus précisément, du moment où le voile entre le monde des Morts et celui des Vivants serait le plus fin. C’est également le Nouvel An pour les Celtes.
  • Yule : Le 21 décembre marque le solstice d’hiver et la mise au monde du Dieu cornu (soleil) par la Déesse. Ce sabbat célèbre l’espoir et la renaissance.
  • Imbolc : Le 1er ou 2 février, les wiccans célèbrent Imbolc, le sabbat de la purification et de la prospérité. Pour honorer le retour de la lumière, les wiccans allument une bougie à leur fenêtre une fois le soleil couché.
  • Ostara : Le 21 mars marque l’équinoxe de printemps et le sabbat de croissance qui invite à se tourner vers l’avenir. Chaque jour, le Dieu grandit et renforce l’équilibre entre le jour et la nuit.
  • Beltane : Le 1er mai, les wiccans célèbrent l’union de la Déesse et du Dieu qui a enfin atteint l’âge adulte.
  • Litha : Le 21 juin marque le solstice d’été et le sabbat Litha, symbole de l’apogée du soleil dans le ciel et donc, du Dieu Cornu.
  • Lugnasad : Le 1er août, les wiccans fêtent le sabbat Lugnasad car il s’agit de la période des récoltes.
  • Mabon : Le 21 septembre marque l’équinoxe d’automne. C’est bientôt la fin de l’année, les jours sont de plus en plus courts et les forces du Dieu Cornu s’affaiblissent. Cette période invite les wiccans à la réflexion et à la méditation.

Les esbats

Les esbats correspondent aux différentes pleines lunes de l’année. Pour les wiccans, la lune représente la Déesse. Ainsi, la pleine lune symbolise la plus grande puissance de la Déesse. Les esbats sont alors dédiés à la gloire de la Déesse par des invocations, des hymnes et d’autres rituels anciens de magie blanche.

Pratiques et techniques wicca

Lors des célébrations et même au quotidien, les wiccans font appel à des techniques magiques et des pratiques naturelles pour guérir, protéger et se connecter à la nature. En règle générale, ils tracent un cercle autour d’eux pour s’isoler et emprisonner l’énergie nécessaire à leur rituel. À la fin de chaque envoûtement, le cercle doit être effacé. Voici les rituels et les techniques les plus pratiqués par les wiccans :

  • Les rituels de magie rouge liés à l’amour.
  • L’invocation de divinités païennes.
  • La voyance.
  • La lithothérapie.
  • Le reiki.

Les rituels de magie wicca

la magie blanche

La Magie blanche wicca

La wicca est proche de la magie blanche. Elle a pour objectif d’obtenir des résultats positifs, bénéfiques, altruistes ou préventifs. Les wiccans l’utilisent pour guérir, protéger, réconcilier, exorciser ou désenvoûter une personne. Grâce aux rituels de magie blanche et aux forces secrètes de la nature, il est possible d’influencer ou d’orienter une personne vers le bon chemin. En outre, elle peut lui amener la lumière, le courage et la force dont elle a besoin pour avancer. La magie blanche peut être utilisée lorsque tout va bien, mais aussi lorsque tout va mal. Par exemple, elle est souvent utilisée pour lutter contre les envoûtements ou encore se défaire des énergies néfastes et des emprises négatives.

la magie rouge pour l'amour

La Magie rouge

De son côté, la magie rouge est associée à l’amour, à la sexualité et à la séduction. D’ailleurs, elle s’appelait autrefois la « Magie blanche amour ». En effet, elle était déjà destinée à résoudre les conflits amoureux. En réalité, la magie rouge est une branche de la magie blanche. Ses objectifs principaux sont d’attirer le sentiment d’amour et de favoriser le bien-être d’une personne. En utilisant la magie rouge, il est possible de vivre un retour amoureux ou un retour affectif. Le retour amoureux consiste à reconquérir un amour perdu, tandis que le retour affectif permet de retrouver un proche (un ami, un parent, un enfant, etc.). Si vous cherchez à garder votre conjoint près de vous, à récupérer votre ex ou à trouver l’amour de votre vie, la magie rouge est peut-être la solution.

La magie noire est condamnée

la magie noire

En opposition avec la magie blanche, la magie noire a pour but de provoquer des effets négatifs voire diaboliques. Ceux qui utilisent la magie noire cherchent à ensorceler, empoisonner et parfois même punir par des châtiments obscurs. Les wiccans ne pratiquent pas la magie noire. Ils la condamnent car ils aspirent au bonheur, à l’harmonie et à la paix. Mais pour bien comprendre en quoi consistent les rituels de magie blanche et de magie rouge, il faut savoir ce qu’est la magie noire. Pendant longtemps, et notamment pendant l’apparition des religions monothéistes, les wiccans étaient mal vus car ils pratiquaient la sorcellerie. Et pourtant, leurs rituels magiques visaient principalement à lutter contre les forces maléfiques et les énergies négatives provoquées par la magie noire.

Pin It on Pinterest

Share This